actualités, Extraits, Nos livres

La Colombie [sans Ingrid ni Pablo] – Un récit de voyage

On ne peut pas évoquer la Colombie sans penser à Ingrid Betancourt ou à Pablo Escobar. Pourtant, les interlocuteurs rencontrés par Cédric Rutter au cours de son voyage n’ont jamais parlé d’eux. Ce pays ne se limite pas au trafic de drogue et à la guérilla des Farc. Cette zone stratégique et magnifique, porte de l’Amérique du sud entre deux océans, abrite des communautés et des individus en demande de paix dans une démocratie fragile. Ils ont tant à enseigner et à dire. L’auteur les a écoutés et nous transmet leurs
messages pour faire tomber les stéréotypes d’un pays méconnu et inciter les lecteurs à la solidarité.

Cédric Rutter a parcouru la Colombie durant 5 semaines en compagnie d’humanitaires et de travailleurs sociaux à la rencontre de communautés et d’individus. Le résultat : des témoignages sur un pays méconnu accompagnés de dizaines de photographies pour
documenter la vie dans une Colombie en conflit depuis des dizaines d’années.

« En Colombie, vous pouvez voir des villes splendides, d’impressionnants espaces naturels et des étendues de plages sans fin. Il est parfaitement possible de visiter la Colombie et de ne pas remarquer la réalité sociale qui se cache derrière la version carte postale. Ce n’est pas ce que Cédric Rutter a fait. Ceci est un journal de bord très personnel, pas une énième analyse scientifique aride ni un pamphlet politico-dramatique. C’est un récit de voyage où alternent impressions d’un européen et conversations avec des Colombiens et des Colombiennes. Il s’agit de leur histoire, ce qui en dit beaucoup plus que les considérations académiques habituelles. »

Lode Vanoost, ancien membre de la Chambre des représentants de Belgique et journaliste pour DeWereldMorgen.be

« Un outil de formation et de sensibilisation. »

Angel Alvarez, éducateur et gestionnaire de projets de réhabilitation socio-économique pour paysans déplacés, aujourd’hui en exil à Bruxelles.

Télécharger un extrait

Télécharger le sommaire

COMMANDER LE LIVRE

ISBN : 9782954380681
224 pages / 60 photographies
Format : 11 x 18 cm
Version papier 12 €
Conception graphique : 1001 Cordes

Couverture-de-livre_Colombie_Ingrid-betancourt_Pablo-escobar_recit-de-voyage_cedric-rutter.jpg

 

9 réflexions au sujet de “La Colombie [sans Ingrid ni Pablo] – Un récit de voyage”

  1. Ce livre n’est pas qu’un reportage. L’auteur avec délicatesse, sans jamais se mettte en-avant, nous emmène dans un monde qui nous porte à réfléchir sur notre responsabilité quant à cette violence . Il nous amène également à des parallèles inattendus..
    Bref, à lire !

    J'aime

  2. Ce livre est très bon, à la fois comme récit sincère et personnel d’une expérience de découverte et de rencontres et comme travail journalistique, avec des interviews intéressantes et dont la variété rend compte de bien des problématiques qui secouent ce pays et dont l’auteur a su saisir et rendre l’essentiel au bout de seulement cinq semaines de voyage. Mon seul regret est qu’il n’ait pas pu être publié plus tôt, dès le retour, mais vu la méconnaissance de la situation chez la plupart des Français, et vu que Cédric Rutter a pris la précaution de faire un petit point d’actualité 2019 en fin de texte, je trouve qu’il mérite d’être largement diffusé.
    Pierre Semet, réalisateur de films documentaires, Rouages Doc

    J'aime

  3. Avant la lecture de ce livre, je ne connaissais rien de l’histoire ni de la situation de la Colombie, aussi ce que je lisais ne s’accrochait à aucun acquis. Je ne pouvais pas m’empêcher de faire des comparaisons avec ce que subissent les Marocains et les Sahraouis de la part d’une monarchie qui continue à vouloir passer pour exemplaire en matière de droits de l’Homme. Dans ces deux pays, il y a des assassinats, au Maroc moins qu’en Colombie. Par contre, en corruption et torture, je pense que les deux pays se valent. Ce récit passionné et passionnant m’a fait découvrir de très beaux paysages et une terre mouillée ravagée et polluée par la monoculture de palmiers à huile et, malgré les horreurs et les assassinats qu’il a subis et qu’il subit encore, un peuple attachant, intelligent, courageux, exemplaire.

    Marie-Jo Fressard, Solidarité Maroc, Réseau de solidarité avec les peuples du Maroc, du Sahara occidental et d’ailleurs (RSPMSOA) https://solidmar.blogspot.com

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.