Livres Antidote

L’hébergerie des délinquants solidaires et Mains noires en accès libre

L'auteure Marie-Jo Fressard et les éditions Antidote ont décidé de diffuser librement les versions électroniques de Mains noires et pizza berbère et de L'hébergerie des délinquants solidaires, une histoire de migrants. Vous pouvez toujours commander la version papier sur le site de l'éditeur antidote-publishers.be ou chez votre libraire. Deux livres qui peuvent être lus à… Lire la suite L’hébergerie des délinquants solidaires et Mains noires en accès libre

Livres Antidote, Mise en pages et graphisme

Une histoire de migrants : l’hébergerie des délinquants solidaires

Pagination et couverture par l’association La Guillotine. Les éditions Antidote publient le dernier livre de Marie-Jo Fressard : "L'hébergerie des délinquants solidaires". Vous pouvez le commander en remplissant le bulletin ci-dessous. Comment le petit pâtre africain devient berger des alpages. Un livre pour les jeunes, et les moins jeunes. Cette fiction retrace le parcours d'Alioune… Lire la suite Une histoire de migrants : l’hébergerie des délinquants solidaires

Livres Antidote, Mise en pages et graphisme

Mains noires et pizza berbère. Un roman sur le Maroc.

Pagination et couverture par l’association La Guillotine pour les éditions Antidote. De son tenace travail quotidien de suivi de l’actualité et de soutien aux victimes de la répression, Marie-Jo a acquis une profonde connaissance du Maroc et de la vie de ses habitants… Vous n’avez entre les mains ni une étude académique de sociologue ou de… Lire la suite Mains noires et pizza berbère. Un roman sur le Maroc.

Livres Antidote

Je ne savais pas que les papas pouvaient pleurer, mémoires d’une fille d’Alsace sous l’occupation allemande

COMMANDER LE LIVRE Livre de Marie-Jo Fressart Conception graphique et dessin : Anne Leila Ollivier Préface : Lisa Fressard Fermez vos yeux après chaque petit chapitre de ce livre. Vous verrez une ville sous occupation. Vous entendrez le chant des enfants. Vous sentirez l’odeur du pain. Des champignons fraichement cueillis dans la forêt par des… Lire la suite Je ne savais pas que les papas pouvaient pleurer, mémoires d’une fille d’Alsace sous l’occupation allemande